Pour zoomer cliquez sur l'image
 
MAITRE DE L’ADORATION VON GROOTE
Déploration du Christ

Pays-Bas méridionaux, Anvers
16e siècle (1e tiers)
Actif à Anvers dans le 1e tiers du 16e siècle

Huile sur bois
Hauteur en m. 0,86 Largeur en m. 0,605
Peinture

Ancienne appartenance : Fonds français de la récupération artistique en Allemagne après 1945 (Inv. MNR 392) ; attribué au Louvre par l’Office des Biens privés, 1950 ; dépôt au Musée de Lille, le 12/12/1953.

Le vocable « Maître de l’Adoration von Groote » est l’un de ceux qu’a définis Friedländer à partir de 1915 afin de classer quelque peu l’énorme production des maniéristes anversois. Le tableau éponyme de ce groupe est un triptyque de l’Adoration des Mages qui appartenait à un certain Freiherr von Groote à Kitzburg (voir Bruges 1969, p. 161-162). Une seule oeuvre de ce groupe est datée, le triptyque de l’Adoration des Magesdont la partie centrale se trouve à Karlsruhe et les volets à Bâle, daté 1519 (ibid., n° 90). On retrouve dans le tableau de Lille certaines caractéristiques de ce groupe, où une certaine tension confine à l’agitation mais se résout paradoxalement dans une impression générale un peu figée. Le traitement des visages et des mains, qui n’est d’ailleurs pas homogène à l’intérieur du groupe, diffère ici de certaines oeuvres répertoriées sous ce vocable et incite d’autant plus à considérer ce « maître » comme un atelier, voire comme un groupe aux liens plus lâches encore. Alexis Donetzkoff

Lille, Palais des Beaux-Arts
Numéro d'inventaire : P 1784