Pour zoomer cliquez sur l'image
 
ANONYME
Le Repas chez Simon

France
16e siècle (début)
Vers 1500

Huile sur bois
Hauteur en m. 0,87 Largeur en m. 0,68
Peinture

Ancienne appartenance : Achat 1882 de Mr Catteau

Acquis en 1882 comme anonyme flamand du 16e siècle, publié comme tel dans le supplément de 1884 et le catalogue de 1893, ce panneau a suscité dans les années 1960 et 1970 plusieurs hypothèses d’attribution. Suzanne Sulzberger (courrier du 23 mai 1967) avança le nom de Juan de Flandes. Albert Chatelet (réponse du 13 juin suivant), tout en reconnaissant une certaine parenté de style, souligne les maladresses de traitement et la différence de composition avec le sujet tel que traité par ce peintre. L’attribution actuellement acceptée est l’oeuvre de Charles Sterling. Dans ses deux publications, celui-ci rapproche les visages du Christ et de Marie-Madeleine d’oeuvres d’Enguerrand Quarton, respectivement le Christ bénissant du Couronnement de la Vierge (Villeneuve-lès-Avignon, Musée) et la Marie-Madeleine de la Pietà d’Avignon (Louvre). Après avoir avancé l’hypothèse de l’influence sur un peintre picard des oeuvres (aujourd’hui perdues) peintes par Quarton en Picardie avant son départ pour la Provence, il remarque dans sa monographie sur ce peintre que les archives provençales mentionnent des peintres originaires du nord de la France, ainsi Jacques d’Amiens, cité en Avignon en 1457 et Thierry van Buren, « peintre de Lille », mentionné à Aix de 1464 à 1466. Comme ces artistes disparaissent ensuite des documents provençaux, il n’exclut pas un retour dans leur pays d’origine qui leur aurait permis de diffuser l’influence des oeuvres provençales de Quarton. Les particularités des costumes l’amènent à dater le tableau vers 1500. Alexis Donetzkoff

Lille, Palais des Beaux-Arts
Numéro d'inventaire : P 862