Pour zoomer cliquez sur l'image
 
Pour zoomer cliquez sur l'image
 
Pour zoomer cliquez sur l'image
 
ANONYME
Vasque oblongue

France
18e siècle (1e tiers)
Entre 1700 et 1730

Faïence, peint à grand feu (camaïeu bleu)
Hauteur en cm 23.7, Longueur en cm 59.9, Longueur en cm 76.5 (avec anses), largeur en cm 41.2, poid en gramme 7120
Céramique

Ancienne appartenance : M. Dupuis Henri

Ce grand bassin repose sur quatre pieds en forme de griffes de lion. Ses prises sont faites de deux mufles de lion. Dans le fond du bassin, cerné de deux filets, un large médaillon oblong couvrant presque toute la surface est orné d'une Chasse de sanglier tirée d'une gravure d'A. Tempesta (Florence, 1555 ; Rome, 1630). Sur le bord, décor de lambrequins garnis de rinceaux et de ferronneries avec réserves quadrillées. Au centre, deux lambrequins entourent un écu ovale "d'azur au mufle de lion d'argent surmonté d'une fasce d'argent portant trois étoiles d'or" timbré d'un heaume de face entouré de feuilles d'acanthes. Sur les côtés, les prises en mascarons affectent l'allure de deux mufles de lion. Toute la surface extérieure est décorée de galons disposés en trois registres. Le registre principal, au milieu, fait alterner des lambrequins très finement dessinés, et des motifs de ferronneries à réserves quadrillées. Au centre figure un écu dont les armoiries n'ont pas encore été identifiées. A l'intérieur, une scène se déploie sur toute la surface du fond. Cernée de deux filets bleus, elle représente un paysage qui est une Chasse au sanglier. Au premier-plan à gauche figure un chasseur monté sur son cheval, un piqueur à ses côtés tenant un chien prêt à bondir. Vers l'arrière, à droite, deux cavaliers armés de piques et trois chiens courant sont en train de rabattre un sanglier vers deux piqueurs qui l'attendent l'arme tendue. A l'arrière, une autre scène se déroule, traitée dans des tonalités de bleu plus douces, bordée d'arbres feuillus. Les lointains sont estompés en une brume bleutée. Il s'agit d'une interprétation d'une gravure de l'artiste italien Antoine Tempesta (Florence, 1555 ; Rome, 1630), dont les deux fils de François I Viry, Gaspard et Jean-Baptiste, s'étaient fait une spécialité. Cette pièce est tout à fait exceptionnelle, le musée de Saint-Omer possédant par ailleurs d'autres faïences produites à Moustiers, dont une assiette aux armes de la Marquise de Pompadour (inv. 4480).

Crédits photographiques : © Saint-Omer, musée de l'hôtel Sandelin, YB/M3C

Saint-Omer, Musée de l'Hôtel Sandelin
Numéro d'inventaire : 984.097

Date d'acquisition : 1889