Pour zoomer cliquez sur l'image
 
ANONYME
Chers amis réjouissons-nous faisons les foux

17e siècle
XVIIe

papier vergé (burin)
Hauteur en mm 219 ; largeur en mm 237 (feuille) ; Hauteur en mm 219 ; largeur en mm 237 (dessin)
Inscription : Note en haut à gauche : "Chers Amis Resjouissons Nous // faisons les Foux.", gravé dans le dessin de la plaque.
Arts graphiques, Estampe

Ancienne appartenance : Sébille Yves, Bruxelles

Gravure hélas ! incomplète. Le personnage de gauche, accroupi, montrait des fesses malencontreusement coupées. On ne dira jamais assez combien des siècles pudibonds ont rogné les marges des manuscrits, martelé les frises ou les chapiteaux « monstrueux » des églises, caviardé les textes. À droite, le danseur aux grelots masqué, coiffé de plumes de coq, forme de la main gauche le signe apotropaïque des cornes et joue de sa marotte. Un fol à lunettes (détail a) l’accompagne au luth. On peut sans grand risque gager qu’il joue faux afin de mieux marquer qu’il est fol de la haute gamme, de bécarre ou bémol, comme le dit Rabelais. Car la folie n’est pas autre chose, depuis l’Antiquité, que le désaccord de l’harmonie de l’âme humaine. Le bon médecin est celui qui, corde à corde, clé à clé, raccorde l’âme. « What can’t be coded can be decorded » (Joyce). (Gaignebet Claude in Les Triomphes de carnaval, catalogue d’exposition, Gravelines, Musée du Dessin et de l’Estampe Originale, 2004, n° 38, pp. 112-113)

Crédits photographiques : © musée de Gravelines - reproduction interdite.

Gravelines, Musée du dessin et de l'estampe originale
Numéro d'inventaire : 2002.09.0250

Date d'acquisition : Acquis avec l'aide du Fonds régional d'acquisition des musées (FRAM) Nord - Pas-de-Calais en 2002