Pour zoomer cliquez sur l'image
 
ANONYME
Maschere e Carrorze a S Carlo al Corso (Masques et carrosses à St Carelo du Corso),

19e siècle
1841

papier vélin (photogravure rehausée au lavis en couleurs)
Hauteur en mm 275 ; largeur en mm 356 (feuille) ; Hauteur en mm 196 ; largeur en mm 291 (trait carré)
Inscription : Note et date en bas à droite : "Roma 1841.", gravé dans le dessin. Titre en bas au milieu : "Maschere e Carrorze a S Carlo al Corso.", Signature en bas à droite : "Presso D. Mucci.", gravé dans la plaque.
Arts graphiques, Estampe

Ancienne appartenance : Sébille Yves, Bruxelles

Carnaval de Rome 1788 ... C’est maintenant une industrie spéciale de fabriquer à l’aide d’un entonnoir de petites boules de plâtre qui ont l ‘apparence de dragées et de les porter dans de grandes corbeilles à travers la foule pour les vendre. Personne n’est à l’abri d’une attaque ; chacun est sur la défensive, et ainsi se produit par espièglerie ou par nécessité tantôt ici et tantôt là un duel, une escarmouche ou une bataille. Piétons, gens en voiture, spectateurs aux fenêtres, sur les tribunes ou sur les chaises s’attaquent réciproquement et se défendent les uns contre les autres. Les dames ont de petites corbeilles dorées et argentées pleine de ces petites boules, et les cavaliers qui les accompagnent savent défendre très vaillamment leurs belles. On attend les attaques avec des glaces des carrosses baissées, on plaisante avec ses amis et l’on se défend opiniâtrement contre les inconnus... (Gaignebet Claude in Vie et mort du seigneur Carnaval, catalogue d’exposition, Vitoria, Brésil 2009)

Crédits photographiques : © musée de Gravelines - reproduction interdite.

Gravelines, Musée du dessin et de l'estampe originale
Numéro d'inventaire : 2003.10.0005